Implant mammaire, prothèse mammaire, mammoplastie d’augmentation

L’augmentation mammaire est une intervention chirurgicale qui vise à augmenter le volume et embellir la poitrine. Elle permet d’améliorer non seulement la taille de la poitrine, mais aussi sa forme et sa fermeté, afin d’améliorer ou rétablir l’équilibre de la silhouette. Il s’agit d’une des interventions de plus pratiquée en chirurgie esthétique, avec un taux de satisfaction très élevé.

Sont bonnes candidates à une augmentation mammaire :
– Les femmes qui présentent une hypotrophie mammaire (seins de petite taille) après leur période de développement
– Les patientes qui présentent une malformation ou asymétrie mammaire (p. ex. seins tubéreux)
– Les femmes qui présentent des seins « vidés », suite à un amaigrissement important ou après leur accouchement.
– Les femmes qui désirent une silhouette plus proportionnée et attractive, qui se sentiront plus à l’aise et mieux dans leur peau après une telle intervention

A ce jour nous disposons de trois méthodes efficaces et reconnues pour effectuer une augmentation mammaire :

1- Les implants mammaires
2- Le transfert de graisse autologue (lipofilling)
3- L’augmentation composite

Parfois certains gestes sont proposés au même temps que l’augmentation mammaire, notamment un lifting mammaire (pour les seins tombants), une lipoaspiration de la région axillaire (bourrelets ou glande ectopique axillaire) ou une modification de la taille du mamelon ou de l’aréole.

TECHNIQUES

L’augmentation par implants

Les implants mammaires se différencient par :

Leur forme : ronde ou anatomique (forme en poire ou en goutte)
Leur enveloppe : lisse, texturée ou en mousse de polyuréthane
Leur contenu : en gel de silicone, en sérum physiologique ou silicone léger (B-lite)
Leur volume : variable en fonction du résultat désiré et de la corpulence de la patiente

Ils peuvent être posés devant ou derrière le muscle pectoral, ainsi qu’en effectuant une combinaison de ces deux plans (Plan Dual). L’intervention peut être pratiquée depuis une incision sous le sein (sous-mammaire), au pourtour inférieur de l’aréole ou au niveau de l’aisselle.

Chaque choix d’implant, d’emplacement et de cicatrice comporte des avantages et des inconvénients. Toutes ces différentes possibilités vous seront expliquées par votre chirurgien, qui vous orientera sur le meilleur choix en fonction de vos désirs, de votre état de santé et de votre anatomie.
Les implants sont soumis à des contraintes et pourront avoir besoin à un moment donné d’être remplacés. Cette durée peut être très variable (en moyenne 10-15 ans) mais un changement prophylactique n’est plus conseillé avec les implants de dernière génération.

L’augmentation autologue par transfert de graisse ou lipofilling

Grace à cette technique votre poitrine peut être augmentée de manière modérée (maximum un bonnet de différence par séance) avec votre propre graisse et sans utilisation d’un quelconque corps étranger. Idéalement il s’agit d’harmoniser un corps peu proportionné, en diminuant les éventuels excès graisseux et en augmentant le volume des seins. Elle implique une lipoaspiration des parties excédentaires (abdomen, cuisses, flancs, …) et une réinjection de la graisse ainsi obtenue. Après une phase initiale de résorption (3 mois) la graisse réinjectée qui survit est intégrée dans les tissus à vie. En fonction du volume désiré, plusieurs séances peuvent s’avérer nécessaires.

Par rapport à l’augmentation par implants elle présente les avantages suivants :

– Pas de prothèse, donc pas besoin de changement en cas d’usure de celle-ci
– Résultat très naturel visuellement et au toucher
– Cicatrices minimes, de quelques millimètres
– Grande versatilité pour traiter des asymétries
– Harmonisation de la silhouette (bénéfice comparable à une lipoaspiration)
Ses inconvénients sont :
– Maximum un demi voire un bonnet d’augmentation par séance
– Variabilité du résultat en fonction du taux de résorption (environ 40%)
– Nécessite une bonne zone donneuse
– Nécessite un suivi radiologique post-opératoire

L’augmentation composite

Cette dernière technique combine les deux précédentes et donne des résultats très naturels mais au même temps très impressionnants en un seul temps opératoire. Un implant de taille modéré est utilisé pour donner la plupart du volume et pour projeter les seins en haut en en avant. La graisse viendra elle camoufler ces implants et donner un aspect très naturel à la poitrine. Il s’agit d’une technique sûre et très fiable, moins dépendante de la résorption de la graisse que le lipofilling isolé.

TYPE D’ANESTHESIE

Habituellement anesthésie générale, une anesthésie locale avec sédation intraveineuse est possible dans certains cas

DUREE DE L’INTERVENTION

1 à 2h

TYPE DE SEJOUR

Ambulatoire ou 24h d’hospitalisation

TEMPS DE GUERISON

3 jours à 2 semaines pour retour au travail. 4 à 6 semaines pour retour au sport et disparition de l’enflure résiduelle. 3 mois à 1 an pour amélioration des cicatrices et aspect définitif.